Pourquoi investir dans l’immobilier locatif, mais pas autre chose ?

L’investissement locatif est le seul placement qui vous permettra de constituer un patrimoine financé à crédit, dont les trois quarts sont payés par le locataire, le solde étant réglé par une économie d’impôt et un effort d’épargne réduit. Il vous offre aussi l’occasion de percevoir des revenus complémentaires, tout en bénéficiant d’un avantage fiscal très intéressant.

Connaissez-vous la loi Pinel ? En fait, il s’agit d’un dispositif de défiscalisation dédiée à l’investissement locatif dans l’immobilier neuf en métropole, ou dans les départements d’outre-mer. Il a été introduit par la loi de finances 2015 et s’applique à tout logement acquis entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2022.

L’État a élaboré cette loi dans le but de relancer la construction de logement neuf dans les zones où la tension immobilière est la plus forte en France. En contrepartie, les investisseurs profiteront d’un taux de réduction d’impôt sur le revenu pouvant atteindre 21 % ou 32 % si le bien en location se trouve dans les DOM.

Quelles sont les conditions à respecter pour être éligible à la Loi Pinel ?

Pour information, la loi Pinel sera reconduite en 2018 pour une durée de quatre ans. Ainsi, si vous souhaitez faire un investissement immobilier et profiter de la défiscalisation Pinel, vous devez respecter certains critères d’éligibilité.

La première chose que vous devez faire, c’est d’acheter un logement neuf ou en état d’achèvement, dans les zones A, A bis et B1. La zone A regroupe les agglomérations de l’Île-de-France ainsi que la Côte d’Azur, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier et le Genevois français. Dans l’A bis, on retrouve Paris et 29 communes de la petite couronne parisienne. Enfin, la zone B1 est constituée par les villes de plus de 250 000 habitants et la grande couronne parisienne. Certaines communes considérées comme chères, telles que La Rochelle, Bayonne, Cluses, Annecy, Chambéry, Saint-Malo, les départements d’outre-mer, la Corse et les autres îles non reliées au continent, en font également partie.

Conditions liées à la durée d’engagement et à la location du bien

La défiscalisation Pinel prévoit aussi des conditions liées à la durée d’engagement de location de l’immeuble. En effet, après l’acquisition du bien, vous devez le faire louer pendant 6, 9 ou 12 ans, tout en respectant les normes de performance thermique et énergétique BBC 2005 ou RT 2012.

La loi Pinel vous offre une grande liberté dans le choix des locataires. Évitez juste de louer le bien à un membre de votre foyer fiscal. En ce qui concerne le loyer, pour un bien situé dans la zone A, vous êtes tenu de louer le logement à un prix inférieur à 16,83 €/m². En zone A bis, l’unité de la surface doit coûter 12,5 € au maximum. Par contre, si votre bien se trouve dans la zone B1, votre loyer ne doit pas excéder 10,07 €/m².

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *