Vero, quelle est cette application que tout le monde télécharge ?

Si vous êtes branchés sur les réseaux, et plus particulièrement sur le réseau Instagram, vous avez probablement déjà entendu parler de Vero. Cette dernière application à abonnement annuel est en tête des téléchargements. Alors, effet de mode ou réelle utilité ?

Un nouveau réseau social plus libre que Facebook et Instagram

L’ambition de la nouvelle application Vero est à la fois très simple et complètement folle. En effet, ce réseau souhaite remplacer les réseaux sociaux incontournables que sont Facebook et Instagram en faisant pareil, en mieux !

Le réseau, disponible sur Android et IOS, existe en réalité depuis plus de 2 ans. Le réel engouement s’est réalisé grâce au coup de pouce de certains influenceurs. C’est tout d’abord les américains qui s’en sont saisis, arrivant progressivement en France jusqu’à ce que les serveurs de la dernière tendance soient saturés.

A ce jour, Vero est la 22e application la plus téléchargée, soit une progression vraiment fulgurante. L’application phare prévoit également de créer des comptes professionnels plus chers, avec des fonctions étudiées pour acheter des objets directement sur l’application.

Vero, un abonnement annuel pour être débarrassé des pubs

L’application mobile à été créée par Ayman Hariri, libanais. Son but était simple et désormais assez commun : il voulait partager des coups de coeur musiques, vidéos, liens et ses photos avec les autres.

Le style du nouveau réseau est surtout très épuré. L’application garantit une protection des données de ses utilisateurs poussée. En effet, les visiteurs ont la garantie de ne voir aucune publication en provenance d’utilisateurs auxquels ils ne sont pas abonnés. Un vrai plus pour les utilisateurs mais qui perd un peu du charme de l’aspect social et découverte des réseaux plus traditionnels. Un coup dur également pour les pages et influenceurs qui cherchent à se faire connaître sur les réseaux. Autre point fort, et non des moindres, l’utilisateur contrôle réellement qui peut voir ses publications partagées, aucune mauvaise surprise.

Mais toutes ses garanties ont un prix. En effet, Vero entend bien récolter de l’argent, sans faire appel aux publicités en permettant aux utilisateurs de s’abonner en contre-partie d’un abonnement annuel. Le prix n’est pas encore connu puisque, pour se créer une communauté, Vero offre l’abonnement au premier million d’utilisateurs. Un bon coup de pub qui explique la saturation récente du service.

1 Commentaire

  1. Ping : Sauv' Life pour devenir secouriste avec son téléphone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *