Mutuelle d’entreprise : les points essentiels à connaître

0
Mutuelle d’entreprise : les points essentiels à connaître

Aujourd’hui, chaque société doit savoir que le bien-être de ses employés influe sur son développement. La qualité de travail et les bénéfices qui en découlent ne se réalisent que si ces derniers sont productifs. Il est donc essentiel de mettre à leur disposition des avantages comme les mutuelles. Comment définir celle-ci ? Pourquoi y souscrire ? Dans quelles conditions demander une résiliation mutuelle entreprise ? Ci-après, l’équipe du site www.adpassurances.fr/ répond à ces questions.

Qu’est-ce qu’une mutuelle entreprise ?

La mutuelle entreprise n’est pas un nouveau concept. Elle existe depuis longtemps sur le marché du travail. Pouvant être perçue comme étant un contrat collectif d’assurance santé, elle couvre les dépenses sanitaires non prises en charge par l’Assurance Maladie. Dans une société donnée, elle devra être dédiée à tous les travailleurs (dirigeants et salariés), même s’il y a des exceptions qui seront encore évoquées plus bas. En fonction de l’entreprise, elle peut également profiter aux ayants droit (conjoints et enfants) dudit salarié. Notez que la cotisation de la mutuelle d’entreprise est, en partie, à la charge de l’employeur. Cela dépend du statut de l’employé (cadre ou non-cadre), mais un niveau minimal de garantie doit être respecté.

Pourquoi souscrire une mutuelle entreprise ? 

Depuis quelques années, la mise en place d’une mutuelle d’entreprise à laquelle les employés doivent souscrire est devenue obligatoire pour une entreprise. La part de la société dans la prise en charge est à hauteur de 50 % minimum. Cela ne doit pas constituer un problème, car il y a derrière un avantage fiscal considérable. La structure qui adopte ce système profite aussi d’une exonération de charge sociale. Étant donné que le contrat est négocié pour plusieurs personnes, il revient toujours moins cher. Par ailleurs, souscrire une mutuelle entreprise avantage le salarié. Celui-ci jouira de plusieurs garanties intéressantes, notamment s’il complète l’offre initiale avec des couvertures supplémentaires. Côté tarif, celui de cette complémentaire santé collective est moins élevé que celui d’une mutuelle individuelle.

Quelles sont les conditions exceptionnelles ? 

La mutuelle santé est une protection adaptée aux spécificités de l’activité, mais qui peut aussi couvrir des cas généraux. Elle devrait prendre effet au moment même de l’embauche. Néanmoins, dans certaines situations, le salarié a la possibilité de la résilier. C’est, par exemple, le cas si son contrat de travail a pris fin parce qu’il part à la retraite, a démissionné ou a été licencié. Le départ à l’étranger ou l’affiliation à la mutuelle santé de son conjoint sont également des motifs valables. Notez que l’employeur peut, lui aussi, exiger la résiliation de la mutuelle s’il n’est pas satisfait des couvertures proposées. Les procédures à suivre pour valider l’annulation du contrat varient d’une compagnie à une autre. L’essentiel est de respecter certaines conditions : délai de préavis, date à laquelle il est possible de demander la résiliation… Aussi, il ne faut pas oublier de souscrire une nouvelle complémentaire santé de groupe étant donné que la mutuelle entreprise est obligatoire.

Bref, vous connaissez maintenant les points importants sur la mutuelle entreprise. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à vous référer à un courtier en ligne. Celui-ci maîtrise vraiment ce domaine compliqué qu’est l’assurance.

Voir l'actualité :

Aucun article à afficher