Comment protéger les transactions de son entreprise contre le piratage ?
Source : shutterstock.com

La facilité d’effectuer des transactions en ligne peut donner à l’entreprise un faux sentiment de sécurité. Pourtant, la toile n’est pas un long fleuve tranquille. Et pour cause : les hackers et autres cybercriminels attendent au tournant ; le risque de voir une de ses transactions compromises doit donc être considéré. Pour éviter cela, voici quelques mesures à prendre en considération.

Conformez-vous à la norme PCI DSS (Payment Card Industry Data Security Standard)

Avant d’appuyer sur le bouton « payer », assurez-vous que votre entreprise est en totale conformité avec les normes de sécurité des données de l’industrie des cartes de paiement. Mise en place en 2006 pour sécuriser les données financières des clients, le PCI DSS vérifie les vulnérabilités de votre système de transactions sur le web avant de les corriger si nécessaire. Le TPE pour carte bancaire ou terminal de paiement a quant à lui été conçu spécifiquement afin d’assurer la sécurité des transactions bancaires dans les boutiques physiques. Voilà un bon début pour protéger votre entreprise du hacking.

Conformez-vous à la norme PCI DSS (Payment Card Industry Data Security Standard)
Source : shutterstock.com

Mettez en place un protocole SSL (Security Sockets Layer)

Ce protocole s’adresse essentiellement aux entreprises et aux revendeurs en ligne. Le certificat SSL permet de crypter tous les renseignements sensibles de vos clients, à l’instar des données de CB, adresses email et numéros de téléphone. Il est également recommandé d’investir dans un certificat EV (Extended Validation) qui génère une mise en page plus complexe et fiable s’agissant des transactions bancaires.

Évitez de stocker les données de paiement de vos clients

Les cybercriminels raffolent des informations sensibles stockées sur les serveurs des entreprises. Pour prévenir toute attaque, veillez à stocker le moins de données possible concernant vos clients et leurs transactions bancaires. En effet, certains individus malintentionnés pourraient s’en emparer, ce qui nuirait fortement à la réputation de votre entreprise. Lors d’une transaction en ligne, l’approche courante du consommateur consiste à saisir son nom, son prénom, son adresse ainsi que les détails requis sur le formulaire de paiement. Une fois l’achat terminé, vous n’avez aucune raison de conserver de telles informations, si ce n’est pour faciliter une transaction future. Néanmoins, même dans ce cas, Google propose des solutions sécurisées qui sauvegardent les données clients. Il est donc plus sûr de laisser tomber ce type de stockage.

Utilisez un service de vérification d’adresse (SVA)

Le SVA consiste en un système de sécurité vérifiant automatiquement que l’adresse de facturation fournie par le titulaire d’une carte bancaire correspond à celle qui lui est associée. Ce système est alimenté par les informations fournies par le réseau bancaire et peut se targuer d’une précision supérieure à 95 %. Cette solution s’accorde avec la norme PCI et permet de vérifier l’authenticité de chaque donnée indiquée par l’acheteur. Dans le cadre de la demande d’autorisation du commerçant, un code spécifique est alors généré puis envoyé à la banque. Toutes les informations données par l’acheteur seront ainsi mises en correspondance avec le réseau bancaire afin de confirmer leur exactitude.

Utilisez un service de vérification d'adresse (SVA)
Source : shutterstock.com

Sauvegardez toutes vos données

Une sauvegarde régulière est primordiale si vous souhaitez éviter les pertes de données suite à une attaque pirate. Les serveurs cloud offrent d’excellents moyens de stocker les bases de données et fichiers importants puisqu’ils sont hautement sécurisés. Vous pouvez également mettre en place une sauvegarde à intervalles réguliers de vos informations sur des supports physiques comme sur des clés USB ou disques durs externes. De cette façon, même en cas de piratage ou de corruption des données, vous avez un plan B à disposition. Ce dernier vous permet de récupérer les informations dont vous avez besoin. Il est par ailleurs important de conserver vos sauvegardes dans un lieu sécurisé auquel aucun employé n’a accès.

Les cybercriminels sont à la recherche d’une faille leur permettant de mettre la main sur vos informations sensibles. Toutefois, en appliquant les conseils mentionnés ci-dessus, vous pouvez préserver votre société contre ce genre d’attaque. Personne n’est à l’abri… rappelez-vous aussi que les escrocs ont toujours une longueur d’avance. Ne leur donnez donc pas l’occasion de vous prendre au dépourvu. La sécurisation de vos transactions en ligne va non seulement permettre de préserver l’intégrité des données bancaires de vos clients, mais également d’augmenter la confiance qu’ils portent à votre entreprise.

Voir l'actualité :