Formation incendie en entreprise : quelle réglementation ?

0
Formation incendie en entreprise : quelle réglementation ?
Image de couverture par nerami30 de Pixabay

Au sein d’une entreprise, l’employeur est tenu d’assurer à tout moment la sécurité des salariés et des visiteurs. Cette obligation implique la mise en place de mesures de prévention incendie et d’une formation dédiée au personnel. Ainsi, les employés maîtriseront les équipements à utiliser et les bons gestes à adopter face à un départ de feu. De plus, ces consignes doivent être rappelées régulièrement. 

Quelle catégorie de salariés doit être formée à la sécurité incendie de son entreprise ?

Quelle catégorie de salariés doit être formée à la sécurité incendie de son entreprise ?
Image par Clker-Free-Vector-Images de Pixabay https://pixabay.com/fr/vectors/symboles-d-urgence-le-feu-41304/

La formation incendie en entreprise est obligatoire pour toute structure comptant plus de 50 employés. En revanche, elle est systématiquement exigée dans toutes les activités impliquant la manipulation d’éléments inflammables ou explosifs. Les points soulignés varient légèrement pour ces cas particuliers. Néanmoins, l’objectif du stage reste le même, à savoir maitriser le début d’incendie et évacuer le personnel

L’employeur doit former tous les salariés à la sécurité incendie en entreprise. Cette obligation est inscrite dans le Code du travail. Ainsi, tous les membres de l’équipe pourront réagir efficacement en cas de fumées ou d’incendie. Une fois formés, les employés seront capables de ralentir la propagation du feu, de faciliter l’évacuation et de favoriser l’action des secours extérieurs. 

Cependant, le contenu du stage n’est pas nécessairement la même pour toutes les catégories de salariés. Tous les employés seront formés aux manœuvres basiques et à la manipulation des extincteurs. Des consignes supplémentaires seront ensuite données à l’équipe d’évacuation choisie durant la formation. Les agents de sécurité auront également leur propre programme. 

Comment se déroule une formation incendie en entreprise ?

Comment se déroule une formation incendie en entreprise ?
Image par Camilla Carlsson de Pixabay : https://pixabay.com/fr/photos/incendie-chaud-emplois-2775219/

La formation incendie en entreprise se déroule généralement en deux parties. Dans un premier temps, les formateurs abordent les bases sur le fonctionnement des incendies. Ils présentent ici les modes de propagation du feu, les moyens d’extinction existants, les trappes de désenfumage, les consignes de sécurité à respecter, etc.

Les participants seront entre temps informés des rôles majeurs dans la prévention des risques. À ce stade, l’équipe d’évacuation sera sélectionnée parmi les stagiaires. La formation se poursuivra ensuite par l’explication de la fonction de guide-file, de serre-file, d’équipier de première et de seconde intervention…

La seconde partie du stage sera consacrée à la pratique. Des exercices d’évacuation seront notamment réalisés en tenant compte des rôles des différents intervenants choisis précédemment. Les salariés apprendront aussi à utiliser un extincteur. Si les conditions sont propices, ils peuvent effectuer des simulations avec un feu maîtrisé. Il s’agit ainsi d’une manière intéressante de préparer la rentrée en entreprise.

Qui peut faire de la formation incendie ?

Photo de Levi Damasceno provenant de Pexels : https://www.pexels.com/fr-fr/photo/femme-tenant-un-extincteur-571252/

Il existe actuellement une myriade d’acteurs proposant des prestations de formation incendie en entreprise. Le stage obligatoire du personnel peut être prodigué par un formateur ÉPI (équipier de première intervention) ou SST (santé et sécurité au travail). 

En revanche, seuls des établissements spécialisés peuvent proposer des formations SSIAP (service de sécurité incendie et d’assistance à personnes). Les SSIAP 1 à 3 sont d’ailleurs des diplômes délivrés par les sapeurs-pompiers. En cas de doute, l’employeur peut contacter l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles).

Les syndicats professionnels peuvent également recommander des sociétés plus adaptées aux spécificités de leurs activités. Pour cerner ces particularités, le chef d’entreprise devrait consulter les réglementation et textes de référence pour assurer la protection des personnes. Il connaîtra ainsi les normes à respecter sur chaque type d’installations et d’infrastructures (ERP, ICPE, IGH…).

Image de couverture par nerami30 de Pixabay : https://pixabay.com/fr/photos/caserne-de-pompiers-voiture-de-feu-429754/

Voir l'actualité :

Aucun article à afficher