À quoi sert un ratio financier ?

0
À quoi sert un ratio financier ?
Image de couverture Par NicoElNino / Shutterstock

Les ratios financiers sont incontournables dans tout projet de reprise d’entreprise, de partenariat commercial ou encore d’apport en capital. En effet, les ratios financiers permettent d’évaluer la santé financière d’une entreprise. Ils sont donc décisifs pour les repreneurs, les partenaires et les investisseurs potentiels d’une entreprise. 

Ratio financier : définition

Un ratio est un outil d’analyse financière. Il permet de déterminer des indicateurs clés à partir des documents comptables de l’entreprise. Un ratio financier peut-être exprimé sous la forme d’un pourcentage ou d’un coefficient en fonction de l’interprétation souhaitée du résultat. L’analyse des ratios financiers d’une entreprise permet de donner un aperçu de ses états financiers et de sa capacité de création de valeur. 

Les ratios permettent de fournir divers renseignements d’ordre financier sur une société (rentabilité, solvabilité, liquidités, stock moyen, flux de trésorerie, équilibre financier…). Ainsi, ils peuvent être utilisés pour améliorer la lisibilité des données financières d’une entreprise et piloter son évaluation globale

Concrètement, un ratio financier entreprise se calcule en effectuant un rapport entre des valeurs comptables spécifiques. Il peut être basé sur des données passées ou présentes en fonction de l’objectif recherché. L’approche rétrospective permet entre autres de réaliser un bilan fonctionnel et opérationnel de l’établissement. Les informations plus récentes, en revanche, sont d’excellents outils d’aide à la décision

Les chefs d’entreprise privilégient souvent les ratios utilisant des données reflétant le présent. De cette manière, ils peuvent déployer la meilleure stratégie pour assurer le développement de l’entreprise. Les futurs partenaires ou actionnaires, quant à eux, préfèrent les informations passées pour évaluer la faisabilité et le potentiel d’un projet.

Ratio financier : définition
Par fizkes / Shutterstock

Comment calculer le ratio d’autonomie financière ?

En général, le calcul d’un ratio financier s’appuie sur des chiffres du bilan comptable de l’entreprise. Ce principe s’applique notamment aux ratios de solvabilité et aux ratios de structure. Cela est également pour le ratio d’autonomie financière. Cet indicateur représente le niveau d’endettement net d’un établissement vis-à-vis de ses créanciers. 

Ce ratio est obtenu à partir de la division entre la valeur des capitaux propres d’une entreprise et le montant total de son bilan. Cette méthode permet d’évaluer l’importance des capitaux propres par rapport aux ressources de la société. À noter que dans une entreprise en bonne santé, ce ratio est supérieur à 0,2 (soit 20%).

Sous ce seuil, l’entreprise peut être considérée comme non autonome sur le plan financier. L’indicateur doit toutefois être distingué du ratio d’indépendance financière. Ce dernier permet d’estimer l’équilibre de la structure financière de la société. Il est obtenu à partir de la division du montant des fonds propres de la société par le montant de ses capitaux permanents. Dans une entreprise en bonne santé, ce ratio est supérieur à 0,5 (soit 50%).

Comment calculer le ratio d'autonomie financière ?
Par Freedomz / Shutterstock

Comment interpréter des ratios financiers ?

L’interprétation d’un ratio financier dépend foncièrement du sujet abordé et du but de l’analyse mise en place. À titre d’exemple, le ratio de liquidité permet d’évaluer la capacité d’une société à régler ses créances à court terme. En effet, ce ratio permet d’apprécier le volume total de liquidités disponibles pour payer les éventuelles dettes de l’entreprise. 

En d’autres termes, le ratio de liquidité représente la rotation des actifs circulants par rapport à l’ensemble des passifs circulants. L’opérateur est solvable, si le coefficient en question dépasse 1. Ce type de seuil représente d’ailleurs la base pour interpréter un ratio financier d’entreprise. À l’instar des indicateurs financiers, la valeur de référence peut être rencontrée sous forme de pourcentage ou de coefficient. 

Les lecteurs de données financières se focalisent le plus souvent sur les recettes et les bénéfices. Leur premier réflexe consistera ainsi à consulter les ratios basés sur le chiffre d’affaires et les marges. Ces informations doivent par conséquent être mises en avant et traitées avec attention. 

Découvrez également notre article : Gestion d’entreprise : comment s’y prendre.

Image de couverture Par NicoElNino / Shutterstock : https://www.shutterstock.com/fr/image-photo/finance-trade-manager-analysing-stock-market-1556915846

Voir l'actualité :

Aucun article à afficher