L’effet d’ouverture : 10 clés pour réussir à ouvrir notre métier

Dans toute entreprise, le premier jour d’activité est passionnant, avec des attentes pour l’avenir, avec le désir d’avoir un premier client…. Mais dans le commerce de détail, en outre, le premier jour est « le grand jour », le jour où il faut lever le volet et faire bonne impression ; et avec la bonne gestion, il entrera dans l’histoire comme le jour, la semaine ou peut-être le mois où il a eu « l’effet ouvrant ».

Vous pourriez définir l’effet d’ouverture comme l’activité commerciale sans précédent historique (c’est votre première journée) qui est générée grâce à l’attente et au développement promotionnel qui est capable de construire votre propre marque de détail.

Plus facile pour les marques puissantes

Pour les marques célèbres, l’effet d’ouverture se fait presque « tout seul » car entre leur forte présence publicitaire ou leur impact sur la société et le bouche-à-oreille, la population cible sait parfaitement à l’avance ce que le nouveau magasin leur apporte. La marque n’a pas besoin d’annoncer qui elle est, tout le monde le sait déjà.

La stratégie d’ouverture d’une grande marque de commerce de détail consiste généralement à adopter les stratégies suivantes :

Plan de communication local fort avec date d’ouverture et principales offres de lancement. On lui donne un air de fête comme « vous nous l’avez demandé et finalement nous ouvrons un magasin dans votre ville ». Disposer d’offres spectaculaires les premiers jours qui facilitent le trafic de visites.

Avoir beaucoup de stock pour pouvoir vendre le maximum.

Mener des activités familiales pour générer un plus grand impact local : attractions et jeux pour les enfants, ateliers de formation pour les clients, démonstrations, etc.

Que faire si ma boutique est une PME ?

Vous pouvez être un magasin avec une nouvelle marque, petite ou sans une certaine notoriété et avoir un grand effet d’ouverture. Mais vraiment votre préoccupation ne devrait pas être ce qui se passe ce jour, semaine ou mois pour établir un record de ventes isolées, mais que leur bon travail et leur capacité à gagner des clients obtenir ce record est constamment surpassé.

Il ne s’agit pas d’avoir de grands moyens, mais d’avoir l’attitude nécessaire pour commencer à construire une certaine attente envers votre ouverture. Ce moment d’ouverture devrait également être inclus dans le plan d’affaires.

Dix actions pour réaliser une grande ouverture avec peu de ressources :

  • Dès que vous disposez des locaux commerciaux, installez sur la façade une grande enseigne indiquant votre début d’activité : qui vous êtes et ce que vous allez vendre. Si vous êtes sûr de la date, elle sera également indiquée.
  • Il est temps de contacter les prescripteurs et les groupes qui pourraient être potentiellement intéressants et de les faire participer à notre prochaine ouverture. Ils seront certainement heureux que vous ouvriez un magasin qui répond à leurs goûts/intérêts/besoins.
  • Vos voisins les plus proches sont peut-être vos meilleurs clients. Préparez un dépliant de présentation à poster ou mieux encore, faites du porte-à-porte dans votre rue ou votre quartier. Vous pouvez également inclure dans ce diptyque un coupon de réduction spécial pour les premiers jours, exclusif pour vos voisins. Méfiez-vous de la personne qui fait la livraison porte à porte, car ce sera la première image de votre nouvelle entreprise pour beaucoup de gens.
  • Vous effectuez d’importants achats d’actions pour commencer…. négocier de bons produits au meilleur prix et n’ayez pas peur de vendre presque sans marge ! Avoir un bon crochet de produit comme offre d’ouverture peut être une bonne idée.
  • Devenir fort dans les réseaux sociaux. Pratiquement dès le début des travaux ou des réformes de votre nouvelle entreprise, vous devez être présent dans les réseaux sociaux, faire du bruit et gagner des adeptes qui plus tard peuvent être des clients.
  • N’ayez pas peur d’investir dans la publicité sur Facebook, pour très peu d’argent vous pouvez obtenir d’excellents résultats. En outre, vous devriez penser à l’importance d’étendre votre magasin dans le commerce électronique, qui devrait être votre prochaine et immédiate étape nécessaire.
  • Votre réseau de contacts le plus immédiat devrait être votre plus grand réseau d’ambassadeurs ! Toute votre famille, vos amis, vos connaissances et vos contacts devraient savoir quand vous ouvrez, ce que vous vendez et pourquoi votre magasin sera le meilleur en ville. Enthousiasmez-les avec votre énergie et ils feront le reste.
  • Choisissez les meilleures personnes à charge possibles. Le meilleur vendeur n’est pas celui qui vend le plus, mais celui qui vend le mieux. Recherchez de bonnes qualités de service à la clientèle chez les candidats, car ce devrait être l’un de vos signes distinctifs.
  • Formation à la vente et aux produits : votre équipe magasin doit être parfaitement formée pour transmettre dès le premier jour les valeurs de votre marque, servir le client avec le critère d’excellence que vous marquez et être un parfait connaisseur du produit.
  • Je suis sûr que vos fournisseurs vous donneront un coup de main avec la formation sur les produits pour vous aider à vendre plus.
  • Encouragez et motivez votre équipe pour que chaque vente soit la plus importante de la journée et que chaque client se sente le plus important au monde. Il ne s’agit pas de recevoir la première visite d’un client, il s’agit de le récupérer.
  • Profitez du commerce, du contact avec les clients, de la satisfaction d’offrir une solution à leurs besoins. Si vous avez des gens à votre charge, rappelez-vous que vous êtes comme un miroir pour eux et que votre valeur d’exemple est fondamentale, tant dans la façon dont vous servez vos clients que dans la façon dont vous vous déplacez dans le magasin. Il est temps de commencer à vendre et à fidéliser.

Le coût de ces actions est très faible, ce qu’il faut, c’est l’attitude et la volonté d’éblouir dès le premier jour, sans complexes ni craintes pour les grands opérateurs. il n’y a qu’une seule date d’ouverture et il faut aller pour tous !

Noter cet article