Pourquoi est-il important de savoir parler anglais ?

0
Pourquoi est-il important de savoir parler anglais ?
Image de couverture Par pathdoc / Shutterstock

L’anglais, aussi connu sous le nom de langue universelle, est devenu un indispensable dans une carrière professionnelle. La maîtrise de cette langue est bien essentielle, notamment puisqu’elle est la plus utilisée dans le monde. Cependant, le niveau d’anglais des salariés français reste pénalisant pour leur entreprise. Alors comment et pourquoi former ses employés ?

Comment apprendre l’anglais lorsqu’on est adulte ?

Il est bien connu que les adultes n’ont pas les mêmes facultés que les enfants pour apprendre les langues vivantes étrangères. Cela n’en reste pas moins nécessaire, notamment dans le cadre professionnel. Plusieurs moyens de faire existent d’ailleurs. Tout d’abord, il est possible d’apprendre l’anglais en ligne. Plusieurs avantages apparaissent, que l’on soit salarié ou étudiant :

  • La flexibilité. Apprendre l’anglais en ligne permet d’évoluer à son propre rythme et en fonction de son emploi du temps. Il n’est en effet pas rare qu’une personne en formation soit également en poste.
  • La praticité. Se former en ligne, c’est le faire n’importe où et n’importe quand, à partir du moment où l’on a en sa possession un ordinateur ou un smartphone et un accès Internet.
  • La rentabilité. Les formations d’anglais pour les salariés d’une entreprise sont généralement très rentables. Les contenus sont par ailleurs réutilisables et aucun frais de déplacement ne sont à prévoir.
  • La rapidité des résultats. Un accompagnement personnalisé est proposé aux personnes et salariés en e-learning. L’objectif est donc de permettre une progression et une maîtrise rapide de la langue anglaise.

Mis à part l’apprentissage en ligne, il existe également des stages et des séjours linguistiques pour les adultes. Il peut être intéressant de se lancer dans l’une de ces méthodes, surtout lorsqu’on cherche à progresser rapidement en anglais.

Le Toeic, critère de sélection pour les entreprises

Il n’est pas rare que les recruteurs demandent un bon niveau d’anglais. Pour l’évaluer, les entreprises ayant recours au Toeic sont de plus en plus nombreuses. Cette certification apparaît donc comme un avantage indéniable lorsque l’on cherche un emploi. En indiquant le score obtenu lors de l’évaluation, un candidat augmente ses chances d’être retenu pour un entretien ou un poste. Le Toeic est mondialement reconnu et maîtriser l’anglais dans une société multinationale peut vous permettre de conclure des marchés plus facilement.

Le Toeic, critère de sélection pour les entreprises
Par N.Savranska / Shutterstock

Former une partie de ses salariés pour améliorer sa compétitivité

Améliorer sa compétitivité dans les échanges internationaux est l’un des enjeux de la formation à l’anglais en entreprise. Dans cette optique, il y a deux types de salariés à former en priorité. Tout d’abord, ceux pour qui le niveau est pénalisant, mais dont il reste proche de l’opérationnel. Dans le cas d’une approche ROI, il faut donc prendre le temps de former : les salariés pour qui la mauvaise maîtrise de l’anglais est pénalisante pour l’entreprise en sens large du terme. L’autre groupe représente les salariés pour qui une formation de six mois à un an sera nécessaire pour leur permettre d’être opérationnels. Ce niveau dépendra fortement du métier exercé et de l’exposition de l’employé à l’anglais.

L’autre type de salariés à former est celui dont le niveau général est opérationnel, mais dont l’anglais professionnel reste limité. Cela leur permettra notamment d’apprendre un vocabulaire spécifique. Miser sur ces deux types de profils est donc un moyen efficace pour une entreprise d’effectuer par la suite des économies, mais aussi d’avoir un retour sur investissements direct dans un laps de temps réduit.

La formation massive à l’anglais comme alternative

Mettre des cours d’anglais à disposition de tous les salariés peut aussi être stratégique si une entreprise n’a pas d’approche purement ROI. Cela permet notamment de renforcer son attractivité et de fidéliser les salariés. Il s’agit également d’une technique pour attirer de nouveaux talents. Les Millenials y sont tout particulièrement sensibles. 42 % d’entre eux se disent prêts à quitter une entreprise ne proposant pas de formation pouvant les faire évoluer dans leur carrière professionnelle. Cela permet aussi de valoriser la marque de l’employeur. Celui-ci met en avant une image positive de son entreprise, au travers de laquelle il prend soin de ses employés.

Si la maîtrise de l’anglais est bonne au sein d’une société ou d’un groupe, il reste plus facile de recruter de nouveaux collaborateurs étrangers. Une entreprise gagne alors en compétitivité et elle multiplie les possibilités de carrière à l’international en interne. La formation à des langues étrangères comme l’anglais est, dans ce cas, ouverte à tous.

La formation massive à l’anglais comme alternative
Par Bychykhin Olexandr / Shutterstock

Pour conclure

Aujourd’hui, l’anglais est la langue la plus parlée dans le monde. Du côté des employeurs, donner l’opportunité de se former ou de renforcer ses compétences dans ce domaine est un moyen de valoriser son image et de recruter de nouveaux talents. Il est donc important d’approfondir ses compétences, à la fois d’un point de vue professionnel et privé. Cela peut se faire via le CPF et permet d’intégrer des entreprises internationales, par exemple, ou de vous faire comprendre lors d’un voyage à l’étranger.

Image de couverture Par pathdoc / Shutterstock

Voir l'actualité :

Aucun article à afficher