Les enjeux du Big Data

La plupart des entreprises ne comprennent pas vraiment les bases du big data. Or, sans une compréhension claire, un projet d’utilisation du big data risque d’être voué à l’échec. Les entreprises peuvent perdre beaucoup de temps et de ressources sur des tâches qu’elles ne peuvent pas réaliser. Si les employés ne comprennent pas la valeur et les enjeux du Big Data ou ne veulent pas modifier les processus existants dans l’intérêt de son adoption, ils peuvent y résister et entraver les progrès de l’entreprise.

Les défis liés au Big Data de nos jours

Les volumes de données continuent de croître, de même que les possibilités de ce qui peut être fait avec autant de données brutes disponibles. Toutefois, les entreprises doivent savoir exactement ce qu’elles peuvent faire de ces données et dans quelle mesure elles peuvent en tirer parti pour mieux comprendre leurs consommateurs, leurs produits et leurs services. Parmi les 85% des entreprises qui utilisent le Big Data, seules 37% ont réussi dans les analyses basées sur les données. Une augmentation de 10% de l’accessibilité des données peut entraîner une augmentation de 65 millions d’euros du revenu net d’une entreprise. Bien que le Big Data offre une multitude d’avantages, il comporte son propre ensemble de problèmes. Il s’agit d’un nouvel ensemble de technologies complexes, encore à l’état naissant de développement et d’évolution. Parmi les enjeux du big data, citons le manque de connaissances sur les technologies utilisées, la confidentialité des données et les capacités analytiques inadéquates des organisations. De nombreuses entreprises sont également confrontées au manque de compétences pour faire face aux technologies Big Data. Peu de gens sont réellement formés pour travailler avec le Big Data, ce qui devient alors un problème encore plus grave.

Traiter une grande quantité de données

Il y a une énorme explosion dans les données disponibles. Examinez quelques années en arrière et comparez-le à celles d’aujourd’hui. Vous constaterez qu’il y a eu une augmentation exponentielle des données auxquelles les entreprises peuvent accéder. Ils ont des données pour tout, depuis les goûts des consommateurs, en passant par leur réaction, leur parfum. Ces données dépassent la quantité de données pouvant être stockée et calculée, ainsi que récupérée. Le défi n’est pas tant la disponibilité, mais leur gestion. Avec des statistiques affirmant que les données augmenteraient de 6,6 fois la distance entre la Terre et la Lune d’ici 2020, le défi est de taille. Parallèlement à la hausse du nombre de données non structurées, le nombre de formats de données a également augmenté. La vidéo, l’audio, les médias sociaux, les données d’appareils intelligents, etc. ne sont que quelques exemples.

Certains des moyens les plus récents développés pour gérer ces données sont un hybride de bases de données relationnelles combinées avec des bases de données NoSQL. MongoDB, qui fait partie intégrante de la pile MEAN, en est un exemple. Il existe également des systèmes informatiques distribués tels que Hadoop pour vous aider à gérer les volumes Big Data.

Netflix est une plateforme de diffusion de contenu basée sur Node.js. Avec l’augmentation de la charge de contenu et les formats complexes disponibles sur la plate-forme, ils avaient besoin d’une pile capable de gérer le stockage et la récupération des données. Ils utilisaient la pile MEAN et, avec un modèle de base de données relationnelle, ils pouvaient en fait gérer les données.

Le temps réel peut être complexe

De nombreuses données sont mises à jour toutes les secondes et les organisations doivent en être conscientes. Cependant, toutes les organisations ne sont pas en mesure de suivre le rythme des données en temps réel, car elles ne sont pas mises à jour en fonction de la nature évolutive des outils et des technologies nécessaires. Actuellement, il existe quelques outils fiables, bien que beaucoup manquent encore de la sophistication nécessaire.

Adopter le Big Data au sein de son entreprise

Les mégadonnées, qui représentent un énorme changement pour une entreprise, devraient être adoptées en premier par la direction, puis par toutes les autres entités de l’entreprise. Pour assurer la compréhension et l’acceptation du Big Data à tous les niveaux, les services informatiques doivent organiser de nombreuses formations et ateliers. Pour que l’utilisation du Big Data soit encore plus efficace, la mise en œuvre et l’utilisation de la nouvelle solution Big Data doivent être surveillées et contrôlées. Cependant, la direction ne devrait pas en abuser car cela pourrait avoir un effet négatif.

La variété déroutante des technologies Big Data

Il peut être facile de se perdre dans la variété des technologies Big Data actuellement disponibles sur le marché. Avez-vous besoin de Spark ou les vitesses de Hadoop MapReduce seraient-elles suffisantes? Est-il préférable de stocker des données dans Cassandra ou HBase? Trouver les réponses peut être délicat. Et il est encore plus facile de faire un mauvais choix si vous explorez les opportunités technologiques sans avoir une vision claire de ce dont vous avez besoin.

Si vous êtes nouveau dans le monde du Big Data, faites appel à un professionnel. Vous pouvez engager un expert ou faire appel à un fournisseur pour des services de conseil en données volumineuses. Dans les deux cas, avec des efforts communs, vous pourrez élaborer une stratégie et, en fonction de celle-ci, choisir la pile technologique nécessaire. Plus de précisions sur le site https://octopeek.com/

Payer des charges financières supplémentaires

Les projets d’adoption de données volumineuses entraînent de nombreuses dépenses. Si vous optez pour une solution sur site, vous devrez prendre en compte les coûts liés au nouveau matériel, aux nouveaux employés (administrateurs et développeurs), à l’électricité, etc. De plus, bien que les frameworks nécessaires soient open-source, vous devrez néanmoins payer pour le développement, la configuration et la maintenance du nouveau logiciel.

Si vous décidez d’utiliser une grande solution de données en nuage, vous aurez toujours besoin d’embaucher du personnel et payer les services de cloud computing, la solution de données de développement ainsi que l’installation et l’entretien des nécessaires cadres. De plus, dans les deux cas, vous devrez prévoir de futures extensions pour éviter que la croissance du Big Data ne devienne incontrôlable. La gestion du portefeuille de votre entreprise dépend principalement des besoins technologiques et des objectifs de votre entreprise. Par exemple, les entreprises qui recherchent la flexibilité bénéficient du cloud. Alors que les entreprises avec des exigences de sécurité extrêmement strictes vont sur site.

Quelle solution adoptée pour économiser de l’argent

Il existe également des solutions hybrides lorsque des parties de données sont stockées et traitées dans un nuage et des parties sur site, ce qui peut également être rentable. Le recours à des lacs de données ou à des optimisations d’algorithmes (s’il est effectué correctement) peut également faire économiser de l’argent.

Les Data Lakes peuvent offrir des possibilités de stockage peu coûteuses pour les données que vous n’avez pas besoin d’analyser pour le moment. Les algorithmes optimisés peuvent également réduire la consommation de puissance de calcul de 5 à 100 fois. En résumé, la solution consiste à analyser correctement vos besoins et à choisir le plan d’action approprié afin de faire aux enjeux du Big Data.

Voir l'actualité :